« Ce qui se passe dans l’opposition est ahurissant » dixit Agapit Napoléon MAFORIKAN dans L’E Décryptage sur E-TÉLÉ

0
64

Agapit Napoléon MAFORIKAN, consultant politique, dans le décryptage de ce dimanche 14 août 2022 sur E-TÉLÉ a évoqué la question de la fusion entre le Parti du renouveau démocratique (PRD) et l’Union progressiste (UP) et plus précisément la question de savoir si l’opposition ne compte pas suivre l’exemple de la mouvance.

L’avenir appartient à celui qui se lève tôt, dit-on. Le consultant politique dans ses analyses semble paraphraser cette citation, mais en disant tout simplement que : « L’avenir appartient à ceux qui vont se fondre et ceux qui vont faire front. L’union fait la nation sans doute, elle fait encore beaucoup plus ». Et donc pour lui, les partis politiques de l’opposition n’ont plus d’autre choix que de se mettre ensemble s’ils ont toujours ce désir d’être comptés parmi les candidats des législatures prochaines.

De même, le consultant politique pense que la réforme du système partisan est en train de dicter sa loi. Les opposants doivent tout juste taire leurs jérémiades et se conformer aux exigences de la loi. « La réforme du système partisan doit impacter tout le monde », estime Agapit MAFORIKAN.

Le directeur de la chaîne de télévision E-TÉLÉ ne trouve pas raison à l’opposition qui ne manifeste aucun désir de fusion. Pour lui, elle tourne autour du pot tout en balayant d’un revers de la main la réalité. Les partis politiques de l’opposition croiraient que c’est en se battant toutes seul qu’ils réussiront la bataille. Mais Agapit tente de fait savoir que « l’opposition dort ». Il ajoute : « Que peut faire le Mpl seul ? Que peut faire FCBE seul ? Que peut faire Les Démocrates seul ? Ils ne peuvent pas. Ces partis existent avec des porches de contrôle comme le Prd. Mais s’ils ne se mettent pas ensemble, ils n’auront pas de siège »

À en croire l’ancien conseiller de la HAAC l’opposition, pour atteindre ses objectifs en janvier 2023, doit mettre les bouchées doubles pour ne pas pleurer au moment où la mouvance politique serait en train de fêter sa victoire. « S’ils ont envie, ils auraient pu rallier le wagon Up -Prd et eux aussi s’offrirent une fusion pour pouvoir impacter le champ. C’est dommage qu’ils se comportent en spectateur … », a-t-il martelé  

ADEC  

 

Laisser un commentaire sur facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici