L’Oms déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale – Quotidien Le Matinal

0
5

 

L’Organisation mondiale de la santé (Oms) a déclaré hier mercredi 17 juillet l’urgence sanitaire mondiale en raison de l’épidémie d’Ebola en Rdc qui a tué 1 668 personnes depuis l’été dernier. Une alerte donnée après le décès du premier cas enregistré dans une métropole, à Goma, deuxième ville du pays au carrefour des Grands Lacs. Alors à quoi correspond cette urgence sanitaire mondiale ?

La décision de déclarer une urgence de santé publique à portée internationale est prise par un collège d’experts de l’Oms. Pour cela, l’Organisation mondiale de la santé prend en compte plusieurs critères au premier rang desquels le risque de propagation du virus à l’international. Dans le cas de la fièvre hémorragique Ebola, cette déclaration d’urgence sanitaire mondiale traduit donc l’inquiétude des experts de voir la maladie se propager dans d’autres pays. La ville de Goma, qui compte 1 million d’habitants et où un patient est décédé mardi, est en effet située sur la frontière avec le Rwanda. Son aéroport international est par ailleurs très connecté à Kinshasa ou encore Addis Abeba. Le directeur général de l’Oms a déclaré qu’il « était temps pour le monde de prendre acte » de l’épidémie, mais il a recommandé que les frontières de la Rdc avec ses voisins restent ouvertes. Dès à présent, suite à cette alerte mondiale, les 196 pays signataires du règlement sanitaire international vont devoir renforcer leur surveillance du virus Ebola à l’intérieur de leurs frontières, mais également dans leurs aéroports et ports maritimes avec des contrôles systématiques des passagers. C’est la cinquième fois depuis 2005 qu’une urgence sanitaire mondiale est lancée par l’Oms.

Laisser un commentaire sur facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici